L’innovation vue de Bordeaux : La première hydrolienne esturienne en pleine ville

28/04/2011 at 17:34 Laisser un commentaire

Aujourd’hui j’avais pour projet de poursuivre ma présentation de l’écosystème innovation et de vous parler des pôles de compétitivité, sur lesquels j’ai fini mon billet d’hier. Mais je vais plutôt vous parler d’Eco Cinétic, une PME rochelaise.

Eco Cinétic est une PME créé par Clément NATTIER et MOURIER Frédéric à la Rochelle. Eco.Cinétic conçoit, développe et commercialise des hydroliennes pour fleuves, rivières et estuaires. Si on en parle aujourd’hui, c’est parce qu’en septembre 2010, la société a remporté le marché public pour la construction d’une hydrolienne sur ponton d’honneur Richelieu. Une livraison intermédiaire de ce chantier a permis de dévoiler cette hydrolienne en cours d’installation.

Alors une hydrolienne c’est quoi ?

Pour faire simple, c’est comme une éolienne, mais au lieu de tourner avec le vent, une hydrolienne va utiliser les courants marins et/ou fluviaux pour tourner. Et des pales qui tournent, c’est une turbine en fonctionnement et de l’électricité produite. Or des courants, il y en a beaucoup dans l’estuaire de la Gironde.

A Bordeaux, on installe la première hydrolienne estuarienne au monde qui pourra profiter à la fois des courants fluviaux et des mouvements de marée. Elle sera installée quai Richelieu en plein centre-ville. Bordeaux innove donc et montre ce que l’on peut faire en matière d’énergie renouvelable. Cette installation est une étape importante pour toute la filière française d’hydrolienne.

L’hydrolienne a été préinstallée sous le contrôle de deux de ses concepteurs, Clément Nattier et Frédéric Mourier. Photo J.-P. V.

Pour Bordeaux, c’est également une étape expérimentale vers la création d’un futur site d’essais d’hydroliennes au niveau du pont de pierre (projet SEENEOH® toujours en cours d’étude – Site Expérimental Estuarien pour l’Essai et l’Optimisation d’Hydroliennes)

Revenons à l’hydrolienne d’Eco-cinétic

Cette hydrolienne est verticale et mesure 1,70 m de haut pour 70 centimètres de diamètre. Elle est composée de matériaux composites pour les pales, d’aluminium  pour son plateau en aluminium et acier galvanisé pour son bâti.

C’est le fruit d’une dizaine d’années de recherches et de travail menés en France. Un pur produit aussi du Grand Sud-Ouest. Elle a été conçue par la jeune société rochelaise Éco-Cinétic, qu’animent Frédéric Mourier (designer industriel), Clément Nattier et Laurent Piat (ingénieurs en management industriel). La production a été confiée à d’autres sociétés charentaises dont JP3, spécialiste de la construction de bateaux, qui a été chargé de la partie tournante et CSI, Chaudronnerie Serrurerie Industrielle qui a réalisé le bâti.

L’hydrolienne sera installée sous une plate-forme du futur maxi-ponton Richelieu. Elle restera en permanence sous l’eau. Les études ont estimé à prés de 7.000 heures par an son temps de fonctionnement (période où il y a du courant). Cela représente 80% de l’année.

Et elle produira vraiment de l’électricité ?

Oui et non. En fait, cette installation est une démonstration à but pédagogique. Les prévisions de production pour cette hydrolienne sont de 4 kWh, soit à peu prés la consommation annuelle d’une famille moyenne. Cette énergie alimentera des projecteurs sur le ponton, ainsi que la Maison écocitoyenne (une maison modèle) où les visiteurs devraient pourvoir observer en direct les variations du courant grâce aux variations de luminosité.


Et les poissons, dans tout cela ?

Les concepteurs ont fait en sorte que leur hydrolienne n’ait pas d’impact la faune du site : les pales ont notamment un design très arrondi pour écarter tout corps étranger qui viendrait entre les pales. Et selon Frédéric Mourier « Le bruit fait par la turbine au fond de l’eau repoussera naturellement les poissons, et si, par mégarde, l’un d’eux se retrouve pris au piège, il s’en sortira sans mal. La turbine tourne très lentement et ne comporte aucun élément coupant. Le poisson fera donc un petit tour de manège et repartira très vite. »

L’écosystème autour d’Eco-Cinétic

La société est encore en phase d’incubation au sein de l’incubateur du Poitou-Charentes : Etincel (nom du projet Hydroomel)

Eco Cinétic  travaille avec l’Ademe et la région Poitou-Charentes sur des projets qui s’intéressent plus particulièrement aux sites estuariens et aux atolls de Polynésie. Pour une production et une utilisation local de l’énergie, en remplacement d’un certains nombres de centrales et groupe électrogènes.

Dans le cadre de la construction de l’hydrolienne du ponton Richelieu : la mairie de Bordeaux, qui est maitre d’ouvrage du projet et Les énergies de la Lune qui est le maitre d’oeuvre.

Enfin citons quelques autres partenaires qui apparaissent sur le site d’Eco.Cinétic : IPANEMA, le pôle de compétitivité Pôle Mer Bretagne, et deux organismes de formation : l’IUT et l’école d’ingénieurs de la Rochelle.

Les sources utilisées :

 

EDIT :  Pour en savoir encore plus sur le fonctionnement des hydroliennes bordelaises, un jeune ingénieur vient de lancer un site sur les énergies marines et de rédiger un article très complet sur le sujet :  Marine Energy Times

Publicités

Entry filed under: Energie, Les acteurs, Les PME innovantes, Les thématiques. Tags: , , , , , , , .

Vous avez dit écosystème de recherche? Les pôles de compétitivité, des écosystèmes d’innovation thématiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Ecosystème Recherche

Bienvenue à la découverte des écosystèmes d'innovation.

Consultante en innovation depuis 2008, je constate tous les jours que nombre d'acteurs connaissent peu le fonctionnement des écosystèmes d'innovation. C'est ce qui m'a conduit à faire ce blog.

Si vous avez des questions particulières, n'hésitez pas à me contacter par mail.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 25 autres abonnés

Feeds

EcoRecherche sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :